Reconversion professionnelle : bien la réussir est une question de stratégie.

Cette démarche exige d’avoir des connaissances précises sur le secteur professionnel visé ainsi que sur soi-même. Il convient aussi de vérifier que cette entreprise repose sur des bases solides, tienne compte du principe de réalité et d’une pertinence temporelle.

Une mise en évidence claire des raisons et motivations qui sous-tendent une reconversion professionnelle se doivent aussi d’être examinées.

Envisager une reconversion professionnelle suite à un burn-out, une réorganisation de l’entreprise dans laquelle on travaille, un licenciement, une période de chômage, un départ ou une arrivée à l’étranger, font que ces éléments n’ont pas les mêmes implications émotionnelles pour la personne, conséquemment aussi en ce qui concerne ses motivations à entreprendre la démarche.

Il faut adopter une stratégie qui soit en adéquation avec le type de reconversion professionnelle envisagée, dont voici une liste intégrant la notion de difficulté (de la démarche la plus simple à la plus complexe) :

– un emploi similaire dans un secteur professionnel différent
– un emploi différent dans le même secteur professionnel
– un emploi différent dans un secteur professionnel différent

Un bilan sur son propre parcours incluant une réflexion sur ses intérêts, ses motivations, ses ressources, ses points de vigilance, ses compétences s’impose.

Une analyse de sa propre situation personnelle s’avère aussi une étape indispensable. En effet, les conséquences d’une reconversion professionnelle n’auront pas les mêmes impacts selon que la personne concernée soit célibataire, sans enfant et avec un bon niveau de formation ou qu’elle vive avec des enfants à charge.

En essayant de répondre par oui ou par non aux questions suivantes, la personne envisageant une reconversion professionnelle peut déjà vérifier la pertinence temporelle à démarrer cette démarche dans sa situation de vie actuelle :

– Je suis prêt-e à déménager, vivre ailleurs
– Je peux rester sans emploi pendant quelque temps en cas de besoin
– Je peux me permettre une diminution de salaire
– Je peux envisager de réduire mon train de vie
– Je connais mes compétences et sais lesquelles je peux réutiliser dans le (les) domaine visé
– J’ai clairement identifié le (les) domaine dans lequel je veux me reconvertir
– J’ai idée assez claire du type de fonctions auxquelles je peux prétendre
– Je suis conscient-e d’avoir un réseau de relations et suis prêt-e à prendre des contacts si nécessaire
– Je suis conscient-e que cette démarche peut amener à accepter des fonctions avec moins de responsabilités
– Je suis prêt-e à travailler de nombreuses heures en dehors de mon activité actuelle pour préparer ma reconversion
– Le secteur dans lequel je travaille actuellement est en perte de vitesse et la concurrence est rude pour y obtenir un emploi
– Mon entourage est prêt et capable de me soutenir durant cette démarche

En fonction du nombre de réponses positives et négatives, la personne peut s’interroger sur la pertinence à entreprendre une reconversion. Par exemple, si elle totalise plus de deux réponses négatives, il est nécessaire de rester vigilant-e et de se questionner sur les véritables chances de succès et de faisabilité d’une telle démarche.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, il arrive que le choix d’une reconversion professionnelle soit imposé par les circonstances (licenciement, crise économique, etc.) et que cette entreprise s’accompagne d’un grand bouleversement dans la vie de la personne et de son entourage.

Dans l’idéal, il est plus que conseillé d’être suivi par un-e professionnel-le pour bénéficier d’un soutien adapté et de balises tout au long de ce processus en vue de maximiser les chances de réussite de la reconversion professionnelle. De plus, il peut être rassurant d’avoir à l’esprit qu’une carrière professionnelle comporte en moyenne cinq changements d’employeurs et/ou de fonctions !

Une reconversion professionnelle comporte donc plusieurs étapes dont il est préférable d’avoir conscience au préalable pour anticiper les actions à entreprendre et mettre au point une stratégie (ou plusieurs) et ce, dans l’optique de préserver la motivation et fournir l’énergie indispensable pour tenir dans le temps.

Finalement pour réussir ce changement, gardons en tête qu’il requiert de savoir d’où nous partons, ce que nous allons prendre avec nous, ce que nous allons perdre, ce qui va nous manquer, où nous comptons aller et ce que nous allons gagner à l’arrivée !

A propos de l'auteur:

Postmaster – administrateur du site

Rédiger un commentaire

Désolé, vous ne pouvez pas accéder à ce site web

Vous utilisez une version obsolète de MS Internet Explorer. Pour une expérience de navigation plus confortable, mettez à jour votre navigateur à une version plus récente.

Mozilla Firefox Microsoft Internet Explorer Apple Safari Google Chrome